Tortue

 La Slow attitude® se développe lentement mais sûrement, au bureau aussi !

 

Les diplômés No Stress connaissent bien le concept de la slow attitude, issu du mouvement slow qui depuis 1986 propose de revoir notre rapport contemporain à la vitesse. Bien que nous sachions qu’à la fin c’est la tortue qui gagne, le règne du toujours plus vite, de l’instantané, du «dépêche toi» et de l’urgence perpétuelle est à son apogée, même si c’est parfois contre
productif. Il ne s’agit pas de ralentir tout. Il s’agit de pouvoir utiliser toutes les vitesses et notamment la lenteur choisie. Il existe «vite et bien» et aussi «vite et mal» : au travail, cela se solde par des décisions mal réfléchies, le fait de miser sur le court terme sans mesurer les conséquences et un climat relationnel de tension peu propice au développement…sans parler des burn-out ! Alors certains ont décidé de mettre la slow attitude en action : – des réunions slow : cela ne veut pas dire des réunions plus longues (!) ni surtout plus de réunions. Cela veut dire certaines réunions où: – l’ordre du jour est plus clairement défini, – où les questions sont mieux posées de façon à ce qu’une vraie réflexion puisse avoir lieu avec des échanges ouverts – où une vue d’ensemble est possible, – où la concrétisation est effective et suivie. – du management slow Certains managers nous le disent bien : «je n’ai même plus le temps de réfléchir», «je n’ai pas le temps de voir mon équipe»… Ils ressentent bien le besoin d’être à l’écoute des besoins de leurs clients et de leur équipe, de prendre du temps pour informer, pour reconnaître les gens et ce qu’ils font (prendre l’escalier, aller voir les gens à leur étage, mettre en place des pauses informelles pour faire circuler l’info, pas seulement dans les zones fumeurs!), de se ressourcer, de se concentrer et de prendre du recul … Faisons comme nos cousins Canadiens, installons de la slow attitude dans notre vie au travail et notre vie tout court, pour une performance durable. Pour s’adapter, pour changer de direction, mieux vaut ralentir !

Ref. Journée de la lenteur, Montréal – L’éloge de la lenteur et Lenteur Mode d’emploi, de Carl Honoré – Carlo Petrini, slow food et cita sloww – Trop Vite de JJ Servan-Schreiber – Ecole de management de Grenoble – Jean Sadowski…