Keep calmHier dans ma ville, c’était la présentation des associations et le vide grenier, comme une petit air de vacances sur la plage du marché, malgré la fraicheur du matin. Tout le monde était bronzé, les vêtements d’été colorés sous la petite laine, les pieds nus et les beaux vernis… pourtant on pouvait voir que c’était la rentrée.  A plein de petits signes : excès d’énervement, carence d’enthousiasme, déficit de lenteur… Tous ces troubles en une semaine seulement ! Car la première semaine de septembre, c’est la rentrée, qu’on soit parti ou pas. Et souvent, ce que nous faisions de bon, de vital, de léger,  de doux… pour nous et notre entourage, a été aspiré par le rythme et les obligations de notre vie ici.
Evidemment, le facteur temps.  Pourtant, avec conscience, il est possible de transporter ce qui nous fait du bien en vacances ici et maintenant !

1 – Sourire, rire, se marrer…  c’est la première chose que l’on peut voir en rentrant : le déficit de sourire et de joie !  Moi-même, combien de fois me suis-je surprise en état de “non joie” alors qu’il n’y avait aucune raison…simplement parce que sans m’en rendre compte, j’avais modélisé l’environnement.  Donc,  en conscience, je vérifie dans les vitres du métro, dans le miroir des toilettes…que je ne fais pas “la gueule” et je respire un sourire sur mon visage. Facile si je me remémore les bonnes choses rigolotes, enthousiasmantes et légères de ma vie ! Et de plus en plus facile si je continue car c’est moi qui commence à contaminer mon environnement. Et surtout, si je continue m’entailler, à faire des choses qui me mettent en joie, comme en vacances.  Pour une épidémie de bonne humeur, commencer maintenant.

2 – S’hydrater :  vous ne vous y attendiez pas, n’est-ce-pas ?  Pourtant en vacances, on s’hydrate 8 fois plus qu’au travail (sauf exception transportant sa bouteille) : il fait en général plus chaud alors on s’hydrate puis on traîne au petit déjeuner, on boit de l’eau sur la plage, on vit davantage de moments de convivialité… Test : depuis une semaine, vous hydratez-vous toutes les 2 heures au moins?  ou mangez-vous un fruit (non sec) ? Alors mettez l’alarme s’il le faut, ou plus valablement offrez-vous une pause hydratation toute les 2 heures au moins.  Notre corps étant composé de près de 80% d’eau, il est essentiel de maintenir son niveau d’hydratation, pour nos muscles, nos ligaments, notre cerveau, notre peau, notre digestion…et bien sûr notre humeur !

3- Dormir :  “après une semaine, je me sens déjà fatigué(e)”, c’est courant d’entendre cela. Car nous avons continué le rythme du soir… et mis le réveil une ou deux heures plus tôt qu’en vacances. Sans la pause méridienne, sans les pauses relax à la plage, à la piscine ou dans le jardin. Les conséquences du manque de sommeil se font alors vite ressentir : état nerveux fébrile, stress… Et si nous repartions sur de bonnes bases : se donner le sommeil dont nous avons besoin (le plus possible ), pour compenser, faire une sieste ou un moment de respiration/relaxation après le déjeuner.

4 – Prendre soin de son corps, l’exercer :   l’été en particulier, et les vacances en général, nous permettent de prendre soin de nous au quotidien. faire sa gym le matin, se masser, nager, jouer au badminton entre amis, marcher,  aller à bicyclette… autant d’actions qui nous font du bien que nous faisions chaque jour détendus. Au delà des séances hebdomadaires de sport organisé, je vous propose un moment physique le soir et un le matin : étirements, yoga, musculation.  Ce renforcement musculaire nous renforce et nous détend. Chaque jour.

Nous vous souhaitons une bonne deuxième semaine de rentrée.

Equipe No Stress